Lyon - La Halle Tony Garnier, 11-12 June 2020

Features and seminars

Art: CYRILLE ANDRÉ

Cyrille André vous propose 6 sculptures conçues comme 3 ensembles constitués de :

TEMOIN ET JEUNE CHIEN

Témoin est un géant accroupi accompagné par un jeune chien à son échelle.

Cette sculpture monumentale représente une figure mythologique, l’un de ces géants issus de nos rêves, qui se met à notre hauteur pour nous observer et peut-être amorcer un dialogue. Le chien qui l'accompagne est la figure allégorique du sage.

La monumentalité de cette oeuvre nous renvoie aux mythes et aux contes pour enfants et invite à revivre la condition d'enfant.

CORVUS CORAX ET GRAND CHIEN

«Corvus corax», du nom latin de ces grands corbeaux symbolise le changement d'état entre le passage de notre vie terrestre et celui de l’au-delà.

Les corbeaux perchés sur ses épaules symbolisent l'énigme et la magie de la vie et de la mort. De même que la présence du grand chien dont la symbolique dans le langage alchimique et philosophique est le sage et le psychopompe. En effet dans de nombreuses croyances à travers le monde, le chien est un passeur, il facilite le passage de l'âme du monde des vivants à celui des morts.

C'est l'ultime voyage, celui que nous ferons tous un jour.

WALL RUNNER 1 ET 2

Ces figures, figées dans un mouvement, sont en contact avec le mur à plus d'un mètre du sol et semblent en apesanteur. Leur attitude est inspirée du "Wall Running", pratique qui consiste à prendre de la vitesse en courant afin de poursuivre sa course en grimpant sur un mur et/ou en sautant d'un mur ou d'un toit à un autre. Le but étant de défier le plus longtemps possible les forces de la gravité.

 

TEMOIGNAGES

« Si les sculptures de Cyrille André sont monumentales, elles entretiennent avec nous une inquiétante proximité. Humaines, trop humaines pour être les figures de héros, elles sont les effigies anonymes de nos vies et de nos proches. »

Philippe Cyroulnik, critique d'art et directeur du 19, centre d'art contemporain de Montbéliard.

« Cyrille André s’inscrit dans les préoccupations qui marquent le temps présent où nombre de créateurs s’interrogent sur la société de consommation et sur l’avenir de la planète.

Après avoir travaillé sur les formes animales, l’artiste a abordé les figures humaines, associant parfois les deux.

Celles-ci, traitées en ronde-bosse, sont dénuées de l’affèterie du réalisme académique.

Ses œuvres monumentales, asexuées, où les visages sont à peine esquissés, offrent au regard leur masse anonyme ; elles affirment chez l’artiste sa volonté de leur donner une dimension universelle et une humanité qui effacent les particularismes, les identités.

Elles ont été conçues hors de proportion pour créer une distance avec la norme humaine ordinaire et leur donner ainsi une portée plus large. En quelque sorte, Cyrille André inverse les rapports : ce n’est plus le spectateur qui regarde la sculpture et tourne autour, mais celle-ci qui l’observe de haut.

Avec ses colosses, au visage sans tain, Cyrille André stigmatise le monde déshumanisé dans lequel nous vivons. »

Laurence Huault-Nesme, directrice du musée Hébert, La Tronche (Isère)

 

www.cyrilleandre.fr

Temoin 5
WR 1 4
WR 2 4
CC + chien 3 W.jpg
Back to home page

architect 
meets 
innovations

Other editions

A@W Paris

27 & 28 September 2018

A@W Nantes

4 & 5 October 2018

Join the conversation #ATWFR

In collaboration with

 

 

 

 

 

Design & Plan

Media partners

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sponsors 2018